Abonnez-vous
à la newsletter

Découvrez les actualités de
CARE International Maroc
association de solidarité nationale.

JE M’INSCRIS MAINTENANT

Votre adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée.
Vous pouvez vous désinscrire, en un seul clic, quand vous le souhaitez.

25 OCTOBRE 2018 A L’AREF DE CASABLANCA-SETTAT
REDEVABILITÉ :
LE PROJET LEAD DRESSE SON BILAN

 

En vue de contribuer à l’amélioration de l’éducation primaire, CARE International Maroc à travers son projet LEAD “Intégration de la redevabilité sociale dans l’éducation pour le développement” a développé une démarche de gouvernance concertée impliquant toutes les parties prenantes : les élèves, les associations de parents d’élèves, les enseignant(e)s, les directeurs/ices d’écoles, les cadres administratifs et les associations locales, les instances régionales et nationales.

Issue du projet LEAD, basé sur la redevabilité sociale, cette initiatiécole, les élèves, les parents, le corps enseignant et toutes les instances à travers un outil nommé BAM (Bayan Attaakod Al Madrassi).Il a été déployé et ajusté au fur et à mesure dans 50 écoles primaires dans les 2 zones d’intervention du projet : la Direction Provinciale de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle de Sidi El Bernoussi et de Alhouaz.Ce pilote vient de prendre fin. Une table ronde a été organisée, le 25 octobre, à l’Académie Régionale d’Éducation et de Formation (AREF) Casablanca-Settat, pour dresser le bilan de quatre ans d’actions réalisées dans le cadre de ce projet, pour définir les conditions de pérennisation de cette démarche de gouvernance concertée pour atteindre une éducation de qualité pour tous.

L’amélioration de la gouvernance est devenue, au fil des années, un impératif de développement durable. Dans ce cadre, la nouvelle Constitution marocaine renforce la participation civique des citoyen(ne)s dans les domaines politique, économique, social et éducatif… comme l’un des mécanismes les plus importants de la démocratie participative.

Dans le domaine de l’éducation, la prise de conscience sociétale des problèmes rencontrés par le système éducatif marocain est confirmée par le dernier discours royal. « Il est nécessaire de chercher les moyens d’élargir la participation de toutes les parties prenantes du secteur pour trouver des solutions efficace et efficiente », a souligné Hlima Razkaoui Directrice de l’association CARE International Maroc.

le projet LEAD a bénéficié à 50 écoles et 50 Associations Mères Parents et Tuteurs des Elèves. Par ailleurs, des formations adaptées ont été prodigués à 71 cadres administratifs, 1.239 directeurs et enseignants, 413 élèves, 410 représentants des associations locales et 1.535 parents qui ont profité de formations sur la parentalité positive.

Un livret intitulé le parcours scolaire de l’élève voulu par les élèves et les parents pour servir de liaison avec l’école, a été créé dans le cadre du projet LEAD. Celui-ci a été expérimenté et distribué dans quatre écoles lors de la rentrée scolaire 2018.

CARE International Maroc œuvre à trouver des financements afin de faire bénéficier les autres écoles du royaume.

Pour nous soutenir : https://www.caremaroc.org/jedonne/

Le secteur privé : Fatim-Zahra  Lakhbabi à lakhbabi@caremaro.org  ou 0661501065