*
*
*
*


Abonnez-vous
à la newsletter

Découvrez les actualités de
CARE International Maroc
association de solidarité nationale.

JE M’INSCRIS MAINTENANT

Votre adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée.
Vous pouvez vous désinscrire, en un seul clic, quand vous le souhaitez.

AMÉLIORATION DE L’ÉDUCATION DES ENFANTS ET RENFORCEMENT DU POUVOIR ÉCONOMIQUE DES MÈRES (FAME PHASE 1)

CARE accompagne les populations et les organisations communautaires de la ville de Dar Bouazza (région de Casablanca) dans la mise en place d'un espace d'échange avec les pouvoirs locaux et les fournisseurs des services de base (eau potable,électricité, éducation et santé) dans l'objectif d'améliorer ces services

Contexte

Située le long du littoral en périphérie de Casablanca, la commune rurale de Dar Bouazza se caractérise par une population importante (115 367 habitants recensés en 2004) au sein de laquelle existe un grand nombre de familles démunies, habitant très souvent des logements non réglementaires, sans infrastructure sociale de base et vivant avec un faible niveau économique. C'est le cas tout particulièrement du site d'Ouled Ahmed où environ 10 000 familles pauvres résident dans les trois quartiers El Iraki, Aïn Guedid et Ben Abid. Le projet est mis en œuvre au niveau de ces trois quartiers, où les problématiques de difficultés et d'abandon scolaires et de vulnérabilité économique des femmes sont importantes et interdépendantes. Les études menées par CARE ont permis d'identifier que l'abandon scolaire se faisait principalement au moment du passage du primaire au collège et était lié aux difficultés scolaires des enfants et aux difficultés économiques de leurs familles. Le ministère de l'éducation nationale ayant initié mi-2009 des programmes en matière de prise en charge des jeunes déscolarisés, CARE a été sollicité pour se focaliser sur la prévention de la déscolarisation à travers l'amélioration de la prise en charge préscolaire et le soutien scolaire et sur l'accompagnement des femmes vulnérables. CARE a identifié une cinquantaine de structures préscolaires informelles accueillant près de 2 000 enfants encadrés par des équipes non formées et dans des conditions de salubrité en dessous des normes minimales. Les équipes pédagogiques des écoles de la zone ont identifié de nombreux élèves en difficulté scolaire. En outre, les mères de ces quartiers disposent de peu de capacités pour initier des activités économiques et générer des revenus supplémentaires. L'enjeu consiste donc à aider les mères de ces familles à renforcer leurs capacités à améliorer leur niveau économique, sachant qu'avec un appui complémentaire en matière d'accompagnement préscolaire et scolaire, l'impact sera direct et tangible en termes d'éducation.  

Objectifs

Objectif général: 

améliorer les conditions de vie de ménages vulnérables de la commune rurale de Dar Bouazza,enpériphériedeCasablanca.

Objectif spécifique: 

prévenir la déscolarisation des enfants à travers une amélioration de leur encadrement préscolaire et scolaire et l'accroissement des opportunités économiques de leurs mères.  

Activités

  • Améliorer la prise en charge et l'encadrement de 250 enfants de 4 à 6 ans dans 9 structures préscolaires des 3 quartiers cibles 
  • Mettre en place des activités de soutien scolaire pour 175 élèves de primaire en difficulté via le renforcement et la dynamisation de 3 associations de parents d'élèves ;
  • Renforcer les capacités et accroître les opportunités économiques de 200 femmes vulnérables ciblées (mères d'enfants en risque de déscolarisation).

Bébéficaires

  • 250 enfants inscrits dans des structures préscolaires et 175 enfants inscrits dans 3 écoles primaires ;
  • 200 mères vulnérables