Abonnez-vous
à la newsletter

Découvrez les actualités de
CARE International Maroc
association de solidarité nationale.

JE M’INSCRIS MAINTENANT

Votre adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée.
Vous pouvez vous désinscrire, en un seul clic, quand vous le souhaitez.

Alphabétisation des femmes et encouragement de l’implication des mères, pères et membres de la communauté dans l’éducation de leurs enfants

Contexte

On observe dans le contexte marocain rural, que les parents analphabètes ou ayant un faible niveau d’éducation ont tendance à délaisser les apprentissages de leur enfant parfois au profit de travaux manuels. Moins impliqués dans leur scolarité, certains parents se sentent dépassés par leur manque de compréhension des attentes scolaires ou par leur incapacité à accompagner leurs enfants dans les tâches scolaires comme les révisions ou les devoirs.

De fait, les recherches montrent que l’implication des parents est corrélée avec un plus faible taux d’échec scolaire, un faible taux dans le secondaire et un fort taux de réussite scolaire sans redoublement.

Entre 2011 et 2012, environs 30% de la population était analphabète dont 20.5% des jeunes entre 15 et 24 ans. Ces jeunes populations rencontrent un problème majeur lié à l’insertion sur le marché d’emploi. En effet, 17,2% d’entre eux sont au chômage contre une moyenne de 908% .ce taux atteint 31.7% dans le milieu urbain. L’alphabétisation est donc une des priorités du Maroc. C’est pourquoi DLCA (Direction de la lutte contre l’analphabétisme) a adopté en 2004 une stratégie nationale d’alphabétisation dont l’objectif général de ce plan d’action est d’alphabétiser la totalité des jeunes âgées de 15 à 35 ans à l’horizon 2020.

Objectif global

Favoriser une plus grande implication des parents et les femmes faisant partie de la communauté, dans l’éducation et développement des enfants à travers le renforcement de leurs capacités.

Résultats attendus

  1. Un programme d’alphabétisation et de post-alphabétisation des femmes est mis en œuvre pour encourager le soutien des enfants dans leur parcours scolaire.
  2. Un programme de formation et d’accompagnement des parents est mis en œuvre pour encourager leur participation active dans l’éducation, le développement égalitaire, la non-violence et l’épanouissement des enfants.

Activités

  • Renforcement de l’accès à l’éducation pour tous et lutte contre l’abondon scolaire ;
  • Formation des parents sur le genre et la masculinité positive ;
  • Formation et accompagnement des parents sur un programme de parentalité positive ;
  • Alphabétisation et postalphabétisation des mères.

Bénéficiaires directs :

  • 780 parents ou tuteurs d’élèves des écoles préscolaires ciblées ;
  • 1100femmes et jeunes filles de la communauté. Le projet vise en priorité les femmes âgées entre 15 et 25 ans; une estimation de 60% des jeunes femmes se trouveront dans la tranche d’âge 15-24 ans.

Bénéficiaires indirects :

  • 3 250 enfants vulnérables de 3 à 6 ans, élèves d’environ 26 unités préscolaires;
  • 13 000 personnes (soit 3 250 ménages) dans les régions de Casablanca-Settat (province de Sidi Bernoussi) et Marrakech- Safi (province de Haouz).