Abonnez-vous
à la newsletter

Découvrez les actualités de
CARE International Maroc
association de solidarité nationale.

JE M’INSCRIS MAINTENANT

Votre adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée.
Vous pouvez vous désinscrire, en un seul clic, quand vous le souhaitez.

QUAND LES FEMMES AFRICAINES SE MOBILISENT

 

Le Women In Africa Initiative a tenu son deuxième sommet mondial à Marrakech les 27 et 28 septembre, placé sous le thème « Regarder l’Afrique avec confiance, croire en ses talents ».

 

Véritable rendez-vous des femmes africaines, le sommet de WIA Initiative, se veut être un lieu d’échange et de rencontre afin que les synergies puissent ensemble faire enfin décoller l’Afrique.

Malgré des obstacles incroyables, les femmes en Afrique font bouger leur monde. Elles représentent 60% des producteurs alimentaires du continent. Elles créent des entreprises à travers lesquelles elles soutiennent leurs familles. Elles dominent le secteur social où elles sont à l’avant-garde de la création d’organisations non gouvernementales qui plaident en faveur de politiques visant à résoudre un éventail de problèmes allant des services publics pour les plus démunis à la violence contre les femmes et les filles.

Dans un message au participants, le roi Mohammed VI a adressé via son conseiller Abdellatif Menouni un message de soutien aux femmes africaine les incitant à valoriser leurs compétences et à les mettre au service du développement du continent.

Plusieurs sessions de rencontres en face à face avec des succès stories féminines africaines ont eu lieu, Hlima Razkaoui directrice de CARE International Maroc était présente avec notre partenaire la Fondation Société Générale, ainsi qu’avec les 480 femmes et hommes, issus de 70 pays dont 52 africains, ont assisté et participé à des programmes variés et complémentaires destinés à nourrir leurs réflexions, enrichir leurs réseaux féminins qui constituent à la fois des véritables leviers pour la carrière des femmes, mais aussi des solides leviers de croissance pour les entreprises. La discussion s’est orientée autour de trois formes de réseaux :

  • Le réseau informel: comment accompagner les réseaux de femmes dans l’informel, comment ces réseaux permettent aux femmes de répondre aux besoins de création d’entreprises. travail en collaboration, coopératives d’entrepreneures, création de partenariats avec des associations, etc.
  • Le réseau formel : créer un réseau interne ou externe dans le milieu professionnel, les conditions de réussite et les bénéfices escomptés pour celles qui adhèrent à un réseau.
  • Le réseau social: l’importance d’être présente sur les réseaux sociaux à partir de témoignages personnels.

Ce fût une édition enrichissante qui a apporté des outils concrets.