Soutenez l’association CARE Maroc en réservant votre logement Booking.com !  

    7% de votre réservation sera reversé à l’association si vous réservez à partir de  cette page.  

    Valable pour n’importe quelle destination. Sans frais supplémentaires. 


    Abonnez-vous
    à la newsletter

    Découvrez les actualités de
    CARE International Maroc
    association de solidarité nationale.

    JE M’INSCRIS MAINTENANT

    Votre adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée.
    Vous pouvez vous désinscrire, en un seul clic, quand vous le souhaitez.

    19/10/2020 L’ALPHABÉTISATION DES FEMMES PENDANT LA CRISE DE LA COVID-19
    21 octobre 2020
    Le chemin de la réussite
    27 octobre 2020
    Tout afficher

    23 OCTOBRE 2019
    APPRENDRE À LIRE ET À ÉCRIRE POUR CONSTRUIRE SON PROPRE AVENIR

    Ne pas savoir écrire son prénom. Ne pas pouvoir lire un livre, une facture ou une ordonnance. Voilà le quotidien de millions de femmes dans le monde. CARE mène des projets d’alphabétisation pour leur permettre de faire valoir leurs droits et de décider de leur destin, découvrez le touchant témoignage de Meriem.
    1

    Meriem, 36 ans, mère de 3 garçons âgés de 5 à 14 ans, travaille comme agent d’entretien dans une école privée à Casablanca. Elle a intégré le programme d’alphabétisation depuis 2 ans. « J’ai quitté les bancs de l’école très jeune. Je me suis mariée à l’âge de 17 ans, et j’ai consacré mon temps à l’éducation de mes enfants et à la gestion de ma maison. En grandissant, les charges relatives à leur éducation ont augmenté. J’étais obligée de travailler pour aider mon mari. Dès lors, les choses ont commencé à aller mieux pour ma famille.
    Je manquais de confiance en moi car je travaillais dans une école sans savoir moi-même lire ni écrire. Il m’est arrivé que les parents d'élèves, lors de leurs visites à l’école, me demandent où se trouvait la salle numéro tel pour rencontrer les enseignants. Je ne savais quoi répondre…
    J’étais si gênée que j’ai décidé de demander conseil à une enseignante. Elle m’a encouragé à suivre des cours d’alphabétisation et m’a parlé du programme Write Her Future mené par CARE Maroc.Je me suis inscrite à l’association marocaine pour le développement du tourisme et de l’artisanat qui se trouve dans mon quartier et où j’ai pu bénéficier de cours pendant deux ans : des cours en arabe, français et mathématiques. Moi et les autres femmes bénéficiaires du programme avons également suivi des formations abordant d'autres sujets : l’éducation des enfants (d’ailleurs mon dernier enfant est inscrit dans une classe de préscolaire encadrée par CARE Maroc), la santé reproductive, les droits de la femme, l’estime de soi, l’environnement…
    « Quand j’ai commencé à apprendre et à reconnaitre les lettres, j’ai ressenti un immense sentiment de joie. C’était presque comme si j’étais née une nouvelle fois !»
    1

    Aujourd’hui, je peux suivre la scolarité de mes enfants. Je m’implique davantage dans leur scolarité. Au début ils étaient réticents, car ils n’avaient pas l’habitude que je contrôle leurs devoirs. Mais comme ils ont vu ma volonté d’apprendre, ils m’encouragent désormais et m’apprennent même à faire des recherches sur internet. Ils sont fiers de moi !
    A l’école, j’ai aussi constaté l’impact de ces cours. Un jour, il y avait un robinet qui ne fonctionnait pas et les élèves l’utilisaient au moment de la récréation. Je devais informer le service concerné mais l’heure de la pause était déjà arrivée. J’avais peur qu’ils cassent le robinet en le forçant. Donc, j’ai pris une feuille sur laquelle j’ai écrit « hors service ». Je ne savais pas si ça allait fonctionner, puis j’ai vu que les élèves ne le touchaient pas.
    Tous ces changements m’ont donné encore plus confiance en moi. J’ai eu une nouvelle chance de changer ma vie et j’ai bien fait de la saisir. Aujourd’hui, j’encourage les autres femmes qui travaillent avec moi à faire pareil, car quel que soit son âge on peut réaliser ses rêves. »