Soutenez l’association CARE Maroc en réservant votre logement Booking.com !  

    7% de votre réservation sera reversé à l’association si vous réservez à partir de  cette page.  

    Valable pour n’importe quelle destination. Sans frais supplémentaires. 


    Abonnez-vous
    à la newsletter

    Découvrez les actualités de
    CARE International Maroc
    association de solidarité nationale.

    JE M’INSCRIS MAINTENANT

    Votre adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée.
    Vous pouvez vous désinscrire, en un seul clic, quand vous le souhaitez.

    Le chemin de la réussite
    16 septembre 2021
    05 novembre 2021L’autonomisation économique des femmes– mobilisation pour l’action climatique
    8 novembre 2021
    Tout afficher

    16 septembre 2021
    L’employabilité et l’insertion socioéconomique des migrantes dans les villes de Casablanca et Mohammedia

     

    Depuis 2013, sous l’impulsion des Hautes Orientations de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, le Maroc a entrepris un vaste chantier de réforme de sa politique migratoire afin d’assurer une meilleure intégration des immigrés et une meilleure gestion des flux migratoires selon une approche cohérente, globale, humaniste et responsable. C’est dans cette dynamique enclenchée que la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA) a été adoptée en 2014.

     

    Ainsi le projet Amuddu, mené de concert avec le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Étranger (MDCMRE), l’ANAPEC et l’Entraide nationale, financé par la Coopération belge et mis en œuvre par Enabel, vise l’appui à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA), à travers l’amélioration de l’employabilité des personnes migrantes, la dynamisation et le renforcement des capacités des membres du Comité Programme 3 « Formation Professionnelle et Emploi » de la SNIA.

     

    Cette initiative permettrait aussi bien au secteur privé, au secteur public ainsi qu’aux associations de proximité dans la région de Casablanca-Settat de se mobiliser et travailler ensemble afin d’assurer aux personnes migrantes régularisées et aux réfugiés, la formation, l’orientation et l’encadrement ainsi que l’accompagnement dans leur processus d’insertion socioéconomique.

     

    Le projet « chemin de la réussite » en cours d’exécution et mis en œuvre par CARE International Maroc en collaboration avec l’Agence nationale de promotion de l'emploi et des compétences (ANAPEC) et financé par Enabel s’inscrit dans ce cadre.

    Ce projet vise à assurer l’accompagnement des migrant·e·s régularisé.e.s à l’insertion économique à travers l’employabilité et /ou la création d’une activité économique. C’est une opportunité pour la communauté migrante au Maroc, leur permettant d’avoir les moyens d’assurer par eux-mêmes des conditions d’une vie digne.

    • Quels sont les dispositifs d’accompagnement pour assurer l’insertion des migrant·e·s, notamment des plus vulnérables ?

    Une question qui est au cœur du projet « chemin de la réussite » lancé par CARE International-Maroc. En effet, l’approche d’accompagnement préconisée par notre organisation est diversifiée. D’une part, par une adaptation de leur profil professionnel afin de mieux répondre aux besoins du marché de l’emploi ou d’être mieux outillés pour lancer une initiative d’auto-emploi, tout en améliorant l’accès aux mesures existantes d’appui à l’insertion économique.

    Ce projet tend à s’inscrire pleinement dans la dynamique et la stratégie globale de CARE Maroc. L’association se concentre particulièrement sur les populations les plus vulnérables, notamment les femmes et les jeunes, à travers des programmes de renforcement des capacités autour du développement personnel, de l’entrepreneuriat et du genre. Dans sa stratégie, l’association a jugé nécessaire d’inclure les personnes migrantes dans les publics cibles de son action, du fait de leur vulnérabilité.

     

    Les résultats escomptés du projet « chemin de la réussite » sont multiples. Il y’a lieu de citer :

    • 100 personnes migrantes régularisées et ou réfugiées reconnus par le Maroc, vivant à Casablanca et Mohammedia, sont mobilisées pour s’inscrire à l’ANAPEC.
    • 50 migrant.e.s, parmi la population mobilisée verront leur plan d’action personnalisé établi par l’ANAPEC avec le soutien de CARE Maroc, dont 20 migrants bénéficieront de l’appui d’un mentor (de pair·e·s ou du secteur privé) pour les accompagner dans leur intégration sur le marché du travail. Cette cohorte sera constituée des populations migrantes les plus vulnérables, notamment de femmes.

    Connexion

    Mot de passe perdu ?

    Créer un compte ?