Soutenez l’association CARE Maroc en réservant votre logement Booking.com !  

    7% de votre réservation sera reversé à l’association si vous réservez à partir de  cette page.  

    Valable pour n’importe quelle destination. Sans frais supplémentaires. 


    Abonnez-vous
    à la newsletter

    Découvrez les actualités de
    CARE International Maroc
    association de solidarité nationale.

    JE M’INSCRIS MAINTENANT

    Votre adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée.
    Vous pouvez vous désinscrire, en un seul clic, quand vous le souhaitez.

    23 octobre 2020Apprendre à lire et à écrire pour construire son propre avenir
    23 octobre 2020
    22 février 2021 La formation des éducateur.trice.s du préscolaire : une condition essentielle de la qualité
    22 février 2021
    Tout afficher

    11 février 2021
    Care Maroc se bat pour encourager les femmes à s’unir, à briser les barrières, à réaliser leurs rêves, à créer leurs entreprises, à lutter pour leurs droits. cela contribuerait ainsi l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes ainsi qu’à la création d’emplois.

    Investir dans les femmes est l’un des moyens les plus efficaces d’accroître l’égalité et de promouvoir la croissance économique inclusive et durable.
    1

    Souad, 34 ans, habite à Daour SAHRAWA de la commune rurale la Sebt Jahjouh, dans la province d'El Hajeb et la région de Fès-Meknès, membre de l’Association d’Épargne et de Crédit ‘AVEC’ Al Mostakbal ( le futur) depuis 2015.
    « C’est au cours de cette année que ma vie a changé et celle de ma famille aussi, surtout pour une femme issue d’une famille dont le niveau de vie est très moyen. En plus j’avais quitté l’école très jeune, j’occupais mon quotidien par du travail saisonnier dans les champs, et le reste du temps j’étais en chômage. Les années passaient, je n’avais aucune ambition, je vivais au jour le jour.
    « Je me rappelle le jour où j’ai adhéré au groupe d’épargne et de crédit Al Mostakbal ( le futur) créé par CARE, j’étais très timide je ne pouvais pas regarder les gens dans les yeux, je craignais la prise de parole de peur qu’on se moque de moi. »
    « Quand je me vois maintenant je me dis que j’ai fait du chemin, grâce à l’appui et l’accompagnement de CARE Maroc. »
    On a eu plusieurs formations sur : la gestion des réunions, bien connaître le contexte dans lequel nous vivons, nos droits, le leadership, l’égalité de genre, l’estime du soi, la communication, la commercialisation…La méthodologie AVEC, étant une méthodologie participative, m’a permis non seulement de bien gérer l’AVEC, mais aussi a influencé ma façon de faire en famille. Aujourd’hui, on m’écoute plus et mes frères me consultent de plus en plus dans les décisions du quotidien. J’ai pris confiance en moi, et cela s’est reflété sur mon attitude. Avec les compétences que j’ai acquises je suis capable aujourd’hui de gérer mon projet de plantes aromatiques et d’intégrer des jeunes filles du village dans notre coopérative Rouh Ennassim et les former pour préserver le savoir-faire acquis auprès de CARE.
    « J’aimerai que chaque femme se lève et réussisse, qu’elle soit autonome et qu’elle devienne leader »
    « J’ai une notoriété dans mon village grâce aux interviews que j’ai effectués avec des chaînes de radio et de télévision. J’ai participé à des expositions dans différentes villes du Royaume dans lesquelles j’étais amenée à échanger sur nos expériences avec d’autres coopératives et institutions publiques pour faire connaitre les produits de notre coopérative ROUH ANNASIM.
    J’envisage avec les membres de la coopérative de participer à des expositions à l’étranger.
    J’ai bénéficié de l’accompagnement de CARE tout au long de deux projets dans notre région. Et je sais qu’il est important de pérenniser et de répliquer les actions amorcées par les projets de CARE puisqu’aujourd’hui nous conseillons nous-mêmes d’autres AVECs de la région pour répondre à leurs problématiques en partageant notre expérience.
    Nous espérons être une source d’inspiration pour d’autres jeunes en démontrant qu’ensemble nous pouvons être vecteur de changement au sein de nos communautés. »
    « Je compte bien apporter du changement dans mon village, venir en aide aux jeunes qui, malgré le fait qu’ils aient fait des études, peinent à trouver du travail. Je voudrai les inciter à adhérer au travail associatif. Je prévois de dupliquer le modèle des AVEC de CARE et créer de nouveaux groupes d’Epargne pour ces jeunes, pour qu’ils puissent monter leurs projets, devenir autonomes et aider à leur tour d’autres jeunes. »