ACCÈS À L’EAU, À L’ASSAINISSEMENT ET PROMOTION DE L’HYGIÈNE DANS 11 ÉCOLES PRIMAIRES RURALES DU GRAND CASABLANCA ET DE L’ORIENTAL

Contexte

La grande majorité des écoles primaires rurales marocaines déplorent des conditions d’hygiène et de salubrité très dégradées. Selon le Conseil supérieur de l’enseignement marocain, 76,5% des écoles ne sont pas raccordées au réseau d’eau et 73% sont dépourvues de toilettes. La situation sanitaire des enfants et le déroulement de leur scolarité s’en trouve très perturbés. C’est le cas notamment pour les filles que les familles hésitent à envoyer en classe dès qu’elles atteignent la préadolescence. 

Les élus, autorités, parents et enseignants sont fortement mobilisés pour tenter d’améliorer la situation, mais ils se heurtent à un manque de moyens pour réaliser les infrastructures nécessaires.

Objectifs

Objectif général : Améliorer les conditions de scolarité des écoliers et contribuer à la lutte contre la déscolarisation des filles.

Objectif spécifique : Améliorer les conditions sanitaires et d’hygiène de près de 1 000 élèves, au niveau de 11 écoles primaires rurales dans les régions du grand Casablanca et de l’Oriental.

 

Activités:

  • Alimenter les écoles en eau ;
  • Réhabiliter/construire des toilettes et installer des lavabos ;
  • Construire une fosse septique et un système d’infiltration pour l’assainissement des eaux usées ;
  • Sensibiliser les élèves, enseignants et parents à l’hygiène et à la préservation des ressources et de l’environnement ;
  • Sélectionner et former des artisans locaux et des services techniques communaux à la réalisation et à l’entretien de systèmes d’assainissement et aux techniques d’assainissement des eaux usées ;
  • Sensibiliser les associations de parents d’élèves sur les questions sanitaires et environnementales.

Fiche Projet

Début: octobre 2009 / Fin: juillet 2011
Localisation: Régions Grand Casablanca et Oriental
Budget: 205 400 €
Partenaires locaux: Contribution locale : les provinces, les communes, les comités locaux de l’Initiative nationale de développement humain, l’office nationale de l’eau potable, les délégations locales de l’éducation et les associations de parents d’élèves
Financé parWestern Union Maroc /Des donateurs privés et/ou entreprises / Air France / 
Bénéficiaires: 1 000 élèves, lesquels iront ensuite promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène auprès de leur famille1000personnes (5personnes en moyenne parménage) bénéficieront indirectement du renforcement des capacités des mères de familles*.