Abonnez-vous
à la newsletter

Découvrez les actualités de
CARE International Maroc
association de solidarité nationale.

JE M’INSCRIS MAINTENANT

Votre adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée.
Vous pouvez vous désinscrire, en un seul clic, quand vous le souhaitez.

Education préscolaire de qualité dans la région de casablanca- settat

Avec une population de 33 millions d’habitants en 2014, le Maroc poursuit depuis une vingtaine d’années un processus de modernisation politique, économique et sociale. La réduction de la mortalité, à l’allongement de l’espérance de vie (de 47 ans en 1962 à 74,8 ans en 2010) et à la baisse de la fécondité (de 7,2 enfants par femme en 1962 à 2,3 en 2010), ont fortement influencé la composition d’une population aujourd’hui majoritairement urbaine (60%), jeune (45,2% de15-29 ans) et à légère prédominance féminine (51% en 2010)[1]. La pauvreté, de même que les inégalités et la précarité, demeurent des défis de taille : 6,3 millions de personnes, soit un cinquième de la population totale, vivent juste au-dessus du seuil de pauvreté et les 20% de la population la plus riche disposent de 52,6% des revenus et les 20% de la plus pauvre de 5,4%. Ainsi, le Maroc se situe à la 129ème place sur 187 dans l’Indice de développement humain du Programme des Nations Unies pour le Développement[1] en 2014.

L’intégration du volet éducation dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD) d’ici à 2030 souligne l’attention considérable accordée par l’Organisation des Nations Unies pour cet enjeu. L’Objectif 4 considère une éducation de qualité pour tous comme étant l’un des piliers les plus solides et éprouvés du développement durable, et prévoit l’accès à l’éducation et à un enseignement supérieur dans des conditions d’égalité entre les sexes et de revenus.
Les derniers rapports sur l’éducation au Maroc sont unanimes pour souligner les insuffisances et les faibles performances du secteur. Tous les acteurs du secteur s’accordent sur l’urgence de la généralisation du préscolaire, qui ne couvre aujourd’hui qu’un peu moins de 60% des enfants en âge du préscolaire.


Objectif global

Contribuer à la généralisation du préscolaire et à l’amélioration de sa qualité parmi les enfants les plus défavorisés afin d’augmenter leur chance de réussite scolaire, notamment celle des filles.

Objectifs spécifiques du projet

  1. Contribuer à la mise à niveau pédagogique et des infrastructures pour favoriser une éducation préscolaire équitable, inclusive et de qualité
  2. Favoriser une plus grande implication des parents dans l’éducation de leurs enfants à travers le renforcement de leurs capacités

 

Résultats attendus 

  1. Les éducateurs/trices des unités préscolaires cibles maitrisent et appliquent une pédagogie centrée sur l’enfant, visant son développement et son épanouissement.
    2. Les infrastructures des unités préscolaires cibles remplissent des standards de qualité et assurent un environnement adéquat pour un apprentissage de qualité des enfants.
    3. Un programme d’alphabétisation et de post-alphabétisation des femmes est mis en œuvre pour encourager le soutien des enfants dans leur parcours scolaire.
  2. Un programme de formation et d’accompagnement des parents est mis en œuvre pour encourager leur participation active dans l’éducation, le développement égalitaire, la non-violence et l’épanouissement des enfants.

Activités

  • Diagnostic et sélection des unités préscolaires cibles
  • Mise en œuvre d’un programme de formation initiale et continue pour 15 éducatrices en unités préscolaires autour de la pédagogie préscolaire
  • Mise en place d’un programme de formation destiné aux gestionnaires et propriétaires d’établissement, sur la gestion d’un établissement préscolaire
  • Equipement en mobiliers et matériel préscolaire adapté aux enfants de 3 à 6 ans, pour 4 unités préscolaires
  • Accompagnement des propriétaires du préscolaire dans la réalisation des travaux d’aménagement
  • Sensibilisation et mobilisation des femmes pour l’inscription dans des cours d’alphabétisation et post-alphabétisation
  • Mobilisation des parents de la communauté pour l’inscription dans des unités préscolaires, de tous les enfants en âge d’y assister
  • Mise en place d’un programme de formation autour de la parentalité positive 
  • Ateliers de réflexion autour de la généralisation du préscolaire

Bénéficiaires directs

  • 750 enfants âgés de 3 à 6 ans issus de familles vulnérables et de quartiers défavorisés (15 unités préscolaires avec une moyenne de 25 enfants, 2 années scolaires),
  • 80% des parents (la mère, le père ou le tuteur) des enfants vulnérables ciblés seront formés pour participer plus activement dans l’éducation, le développement égalitaire et l’épanouissement des enfants ;
  • 510 femmes impliquées dans l’éducation des élèves des unités préscolaires ciblées qui suivront des cours d’alphabétisation et post-alphabétisation;
  • Les gestionnaires de 15 unités préscolaires identifiés ;
  • 15 éducatrices de préscolaire seront formées et encadrées.

Bénéficiaires indirects 

  • 3000 personnes (soit 750 ménages avec 4 personnes par ménage) seront indirectement ciblées. Il s’agit des ménages des enfants bénéficiaires du projet.